Démarrage des travaux de l’interconnexion du TransprEAUvinois

Publié le : 08 Oct 2020

31 Jan 2020

Les travaux de la première phase de l’interconnexion du TransprEAUvinois ont démarrés au printemps 2020, après 4 ans d’études technico-économiques. Cette interconnexion des réseaux d’eau de 58 communes a pour but de sécuriser et d’alimenter en eau de qualité plus de 49 000 habitants sur le territoire du S2e77.

Suite à des constats de non-conformités sanitaires de l’eau distribuée, imputables principalement aux pesticides, nitrates et sélénium, un projet de grande ampleur a été imaginé et conçu pour relier toutes ces communes à un réseau de transport Nord-Sud. Ce réseau de transport permet d’acheminer l’eau prélevée dans la Bassée, de la traiter à l’usine située à Hermé et de desservir l’ensemble des 58 communes en une eau de qualité.

Cette interconnexion a aussi pour objectif de sécuriser l’alimentation en eau de ces communes avec l’interconnexion des ressources actuelles de bonne qualité et la création d’un second champ captant couplée à une extension de l’usine existante.

Les travaux seront réalisés depuis le sud vers le nord en quatre phases à raison d’une par an. L’ensemble de l’interconnexion sera opérationnel en 2023.

La tranche de travaux réalisée en 2020 permet de raccorder 18 communes soit 9 850 habitants et comprend :

  • La pose de 25 kilomètres de canalisation d’eau potable,
  • La création de 2 ouvrages de stockage : un réservoir au sol de 1 000 m3 et un château d’eau de 350 m3,
  • La création de 3 stations de reprise.